École de magie ou étudiant viennent en apprendre d'avantage sur leur don de magie
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre d'Annissa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wakanda
Admin


Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Chambre d'Annissa   Mar 3 Fév - 11:41

Lorsque Joshua se réveilla, il pu remarquer qu'il n'était plus a l'extérieur. Il était coucher dans un lit très confortable. Il était dans une chambre assez luxueuse qui comportait de nombreux objets de toute sorte. Une puissance magique émanait de la pièce, preuve qu'il devait y avoir de nombreux objets en lien avec cela.

La vieille dame était là elle parlait avec un homme à voix très basse. Celui-ci l'écoutait religieusement, puis il partie, sans avoir jamais, ne semblait-il, prononcer un mot.

Nini revint auprès de Joshua et regarda son bras, qui avait été bander avec soin. Sous le bandage une paumade avait été appliquer afin de réduire la douleur que pouvait provoquer cette brûlure.


- Il est temps de revenir parmi nous mon garçon...vous avez beaucoup de chemin à faire...aussi douloureux soit-il....

La gerboise qu'elle avait nourris plus tôt se tenait sur l'oreiller a coté du jeune homme, le fixant, comme si l'animal se demandait s'il était mort ou simplement endormis. Sa maitresse sembla la remarquer et lui dit.

-Ne t'en fais pas Maxence...il est simplement endormie...lorsque nous traversons de grosses épreuve...il arrive que notre corps nous lâche, pour nous empêcher de sombrer dans la folie...ou encore dans son cas, dans le mal...Heureusement que cela lui est arriver...sinon Yoan l'aurait sentie et serait venu ici...

Yoan, son passé a elle, l'homme qu'elle avait aimé, l'homme qu'elle avait épouser, mais peu de temps, car la marque qu'il s'était faite en s'assoyant sur l'arbre avait rapidement pris possession complètement de lui. Il était partie et la rumeur, garder secrète par les hauts placés de l'académie, disait qu'il avait ouvert un collège de magie noir. La magie servait le mal et non le bien. Ce qui, en soit, était affreux.

- Allez Maxence...laisse le tranquille...il pourrait bien être capable de te faire du mal sans le vouloir...tu te rappel quand tu m'a fait cela l'autre jour et que je t'ai frapper pour t'éloigner de moi le plus rapidement possible...c'était un accident...et crois moi je le regrette encore...mais quand tu fais faire le saut à quelqu'un...c'est une possibilité.

La petite créature couina de mécontentement et grimpa a la place sur la poitrine du jeune homme pour le regarder, ce qui en soit, pouvait s'avérer tout aussi dangereux. Nini soupira lentement.

-Parfois je me demande si tu n'es pas un adolescent enfermer dans le corps d'une gerboise...non mais...tout pour me contredire...

Elle rie de bon cœur. Tout le long elle avait été calme, elle avait parler avec cette voix maternelle, cette bonté qui lui semblait propre.

Nini se dirigea vers le feu de cheminé de sa chambre, sur une plaque appuyer sur les bûches, cuisait de délicieux biscuits. L'arôme était envoûtant en embaumait toute la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie.forum-canada.com
DeSarim



Messages : 42
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mar 3 Fév - 20:09

Cela pris quelques heures avant que Joshua ne reprenne connaissance. Ses yeux s'ouvrirent difficilement sondant le lieu dans lequel il se trouvait tout en luttant contre la fatigue. Durant un bref instant il se crut retournée chez lui vut le luxe de la pièce, mais lorsqu'il ressentit la magie autour de lui et perçu Nini il comprit bien son erreur. La vieille dame parlait mais il ne réussissait pas à comprendre ce qu'elle disait, son esprit n'étant pas encore sortit complétement de sa torpeur. Mouvoir, même délicatement, ces doigts le faisait souffrir grandement malgré les bandage, mais la douleur était au moins redevenu tolérable. Ne pouvant pas vraiment tourner la tête il ne remarqua pas la gerboise près de lui. Il voyait bien que la femme parlais dans sa direction, mais il sentait que ce n'était pas à lui qu'elle s'addressait. Ses sens commençaient peu à peu à revenir et il comprit certaines bribe de ce qu'elle dit.

"Yoan" et "serait venu ici" furent les seuls paroles qu'il put comprendre clairement. Qui était-il , peut-être son petit fils, mais au final cela ne devait pas le concerner. Il comprit tout ce que l'ainée dit par la suite et remarqua la gerboise grimper sur lui pour river son regard sur lui. Cet réaction le fit sourire faiblement gardant son regard rivé sur la bestiole devant lui. Il releva par la suite lentement son regard sur son hôte et lui adressa un doux sourire rassurant.


- Merci dame Nini, je... tous et flou dans ma tête... outre cette souffrance horrible... mais ... je sais que vous m'avez aider... moi que vous ne connaissez que depuis peu.

Sa voix était roque et entre-coupé par des pic de douleur occasioné par le mouvement de sa machoire contractant certains muscle qui à la longue passait près de ceux de son bras droit. Malgré cela son regard restait ancré sur la vieille dame avec une étincelle de vie pouvant rassuré celle-ci. Il semblait être plus calme, plus zen, semblant avoir repris un peu plus le contrôle sur ces esprits. Mais au fond, c'était plus qu'il se forcait à ne pas empirer son état pour ne pas causer d'ennuie à la vieille dame qui avait été si bonne pour lui.

L'odeur alléchante des biscuits atteint finalement ses narines, et déclencha tout de suite le grondement de son estomac, ce qui lui fit réaliser qu'il avait sans doute était dans les vappes pendant un bon moment. Les joues de celui-ci se teintèrent finement de rouge preuve de sa gène vis à vis de se son. Simplement en hummant cette odeur il avait l'eau à la bouche, il pouvait même imaginer le gout de ces sucrerie sans même en avoir manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakanda
Admin


Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mar 3 Fév - 20:30

Annissa sourie avec douceur tout en retirant les biscuits du feu. Ils étaient à l'avoine et contenaient quelques noix. Elle en déposa trois dans une assiette et alla les déposer sur une table de nuit, près du lit de Joshua. Elle alla ensuite chercher un peu plus loin un grand verre de lait.

-J'ai bien remarquer que vous n'aimiez pas le thé...c'est fort dommage...mais je respecte. C'est une chose qui se perds le goût du thé...

Elle rie de son rire sincère et rassurant. Elle pencha légèrement la tête sur le côté, regarda sa gerboise et alla la ramasser pour la déposer sur son épaule à elle.

-Bon sa suffit maintenant...laisse le tranquille, il a besoin de repos et de nourriture. Ensuite...

Elle regarda Joshua dans les yeux avant de poursuivre

-Ensuite il va s'en doute vouloir retourner découvrir l'endroit, et peut-être même se faire des amis. Ici c'est une nouvelle vie, une nouvelle famille...tout le monde a un lourd passé...vous n'êtes pas le seul, ne l'oubliez jamais...ce qui fais de nous une personne exemplaire...c'est la façon dont on se relève de nos erreurs...

Elle alla s’asseoir, elle était épuiser, mais c'était dû a sa vieillesse et à rien d'autre. Elle fatiguait toujours, plus le soir avançait. C'était le lot des personnes de son âge.

-Ne vous en faites pas avec des remerciements...c'est tout naturel...quand un élève a besoin de moi, je suis là. Je le ressens...après tout vous êtes ici chez moi...je suis l'une des 3 propriétaires de l'académie. Alors croyez moi vous êtes dans de bonne main ici...surtout que...je suis la seule qui offre des biscuits...et les meilleurs ne l'oubliez pas!

Elle rie un peu et alla caresser le dessus de la tête de son animal de compagnie regardant vers la fenêtre qui donnait une vue spectaculaire sur l'arbre de l'académie. La fenêtre étant ouverte, laissait passer une douce brise rafraîchissante.

-Je dois commencer a vous importunez un peu...une vieille dame a souvent tellement de choses a dire, et souvent, bien peu utile selon la jeunesse...mais rappelez vous que l'expérience ne dit jamais rien pour ne rien dire. Allez mangez bien et bois...quand vous irez mieux vous pourrez repartir vagabonder a vos activités. En cas de besoin, vous saurez où me trouvez. Et oui...d'avance...certains professeurs semble...étrange...mais chacun d'eux est unique, et mérite bien sa place selon moi...

Elle lui sourie

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie.forum-canada.com
DeSarim



Messages : 42
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mar 3 Fév - 23:39

Joshua regarda la dame s'avancer vers lui est déposé les biscuits sur la table avec un verre de lait à proximité. La bonté de cette dame était immense et il s'en voulait un peu de l'avoir importuné de la sorte. Il voyait bien par son âge qu'elle fatiguait plus rapidement, mais elle n'hésitait pas à passer outre ces limites dans le but d'aider les autres. Elle ne les protégeait pas, mais aider à guérir les blessures du coeur, un talent que bien peu de gens possèdent. Lorsqu'elle parla du thé, il ne put cacher une petite mélancolie, mais retrouva vite un regard plus doux.

- Notre duché n'était pas des plus riches, certes nous avions des fourrures qui se vendaient très bien, mais vu l'impossibilité de faire pousser des plantes, nous devions payer des sommes exorbitantes pour avoir accès à des fruits et des légumes. La plus grande richesse de nos terres était la fraternité qu'il y avait entre chacun d'entre nous. Tous étaient prêts à mettre l'épaule à la roue pour supporter leur voisin, nous organisions de grandes fêtes ou autant ma famille que les villageois participaient ensemble et festoyaient dignement. Cependant, par moment nous recevions de la visite plus, aristocratique, et alors en raison des coutumes nous nous devions de dépenser de grande quantité d'avoir pour acheter des fleurs et herbe pour faire du thé. Une tasse de thé aurait permis de fournir une famille en nourriture pour plusieurs mois. De telles dépenses me paraissaient inacceptables, pourquoi nous qui nous disions protecteur affligions parfois la populace de diète en raison d'une visite protocolaire... J'ai compris que bien trop tard pourquoi ...

Son regard s'assombrit un peu et elle put ressentir l'énergie obscure tentée de prendre de l'ampleur, mais il ferma les yeux et respira profondément. Rapidement il reprenait le contrôle sur soi, la marque avait progressé de façons alarmantes auparavant en raison de tout ces bouleversements et ce stress qu'il traversait en arrivant ici. Mais il semblait commencer à réussir à passer outre comme bien des élèves le faisaient. L'une des grandes différences était qu'il s'était appuyé au noyau et que celui-ci l'avait marqué dans le but de l'aider à réaliser les ténèbres en lui, ce que la majorité des nouveaux arrivant ne faisait pas. Lorsqu'elle lui apprit sa position dans ce lieu il fit qu'ouvrirent de nouveau les yeux lui souriant calmement, comme si cette nouvelle n'avait rien d'étonnant pour lui. Il se doutait de l'importance de la dame dans cette académie, encore plus en voyant ces appartements. En arrivant ici, tous devaient abandonner leur bien monétaire pour que tous soient égaux, ici les titres et les rangs ne voulaient rien dire, ainsi que l'argent.

- Je vous l'ai dit dame Nini, vous ne m'importunez pas du tout et je serais ravis de vous tenir compagnie lorsque je n'aurais pas de cours. Cela serait même un minimum après tout ce que vous m'avez offert. Comme vous, je crois que justement l'expérience ne dit jamais rien pour rien dire. Il est de notre devoir d'apprendre de ceux qui nous précèdent pour éviter de répéter les mêmes erreurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakanda
Admin


Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mer 4 Fév - 10:47

Elle l'écouta attentivement lorsqu'il parla de son passé, de sa vie lorsqu'il était dans le nord. Elle savait que pour lui cela devait être une terrible épreuve puisque c'était en partie la cause de son mal. Il était donc tout naturelle qu'elle écoute ce qu'il avait à dire.

Il est vrai que le thé n'était pas toujours facile a se procurer et d'autant plus dans tes terres glaciale comme celle de son enfance. Mais il ne fallait pas en vouloir au thé ni au protocole la vie était ainsi faite. Chaque chose avait son importance, puis Annissa elle, les herbes, les fruits et les légumes, cela avait toujours été en abondance.

- Je comprends votre point de vue, ne vous en faites pas mon cher...et pour ce qui est de me rendre visite, cela me fera toujours plaisir. Je suis toujours ici et là, souvent prise dans un arbre ou alors sur un rocher trop haut, alors votre aide me sera toujours utiles si vous voyez ce que je veux dire.

Elle lui sourie et se releva avant d'aller devant une étagère remplie de babioles. Elle semblait chercher une chose précise parmi tout ce qui se trouvait. Toutefois cela ne serait pas une tâche facile, l'étagère croulait sous le poids des objets qui était couverte d'une fine couche de poussière.

-Mais voyons...ou ai-je bien pus te ranger...

La gerboise de la dame quitta sa place sur son épaule et alla vers l'étagère, comme si elle comprenait et voulait aider la vieille dame qui était un peu perdu. La petite créature se faufila parmi les objets et attrapa un bracelet fait de cuir et de métal.

Le bracelet était masculin, fait d'un gros cuir, ornée de différent symbole, il faisait élégant. Les symboles représentaient les différentes ailes de magie de l'école. Sur le bracelet de cuir, il y avait un médaillon de métal qui avait un seul symbole, celui qui représentait l'arbre, le noyau de l'école.

-Tenez...je vous en fait cadeau...il vous sera bien plus utile a vous qu'a moi, perdu sur une vieille armoire. Vous verrez...lorsque nous le portons..il a le don de nous rappeler l'arbre de vie qui se trouve dans notre cour...il vous aidera dans votre chemin vers la l'éclaircissement de votre âme.

Elle alla mettre le bracelet dans la main du jeune homme et lui sourie avec tendresse. La même tendresse qu'une mère aurait eu pour ces enfants.


-Et je vous en pries, ne vous inquiétez pas pour ma fatigue, et ne soyez pas plus fort que vous ne l'êtes...si vous voulez vraiment me faire plaisir, soyez fidèle a vous même...et apprenez à vous aimez et vous contrôler comme vous êtes...et non comme les autres voudraient vous voir...c'est la l'une des raison du pourquoi on ne ''contrôle'' pas les gens a la naissance pour trouver une parcelle de magie...et les enfermer ici...mais c'est l'une des raisons...il y en a plusieurs...et je ne crois pas que vous soyez prêt a les entendre maintenant...

Elle garda son sourire et se rassoya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie.forum-canada.com
DeSarim



Messages : 42
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mer 4 Fév - 18:36

Il prit difficilement l'un des biscuits qu'elle avait posés près de lui et le porta à ses lèvres pour le déguster. Ses bouchées étaient petites à la fois pour pouvoir pleinement apprécier le mélange des arômes et des goûts, mais aussi pour prolonger le plaisir qu'occasionné cette petite sucrerie. Il était vrai que jamais il n'avait mangé de biscuit si savoureux sur ces terres glaciales, car tout ce qui ne provenait pas de la chasse était un luxe et sa famille n'en abusait pas. Les seuls luxes qu'ils permettaient étaient lorsque des visiteurs venaient en leur demeure. Alors là, pendant un jour ou deux il se complaisait dans les sucreries et les met fin aromatiser d'herbe et de vin épicé. Par la suite, comme pour équilibrer le tout, il jeunait en signe de bonne foi vis-à-vis leur citoyen, preuve que certes il en avait profité, mais qu'il tenait à garder une justice dans la chose.

Il sourit faiblement à l'allusion de la dame sur son habitude à rester pris dans les arbres et sur les roches. Il avait bien remarqué qu'elle pourrait hors de tout doute se déprendre de telle situation, mais elle avait était clair, la magie ne devait pas être abusé, celle-ci ne devait pas servir à faire des bêtises. Si elle prenait le risque de monter quelque part en sachant qu'elle ne pourrait pas en redescendre, alors d'utiliser la magie ne devenait qu'une excuse pour prendre de plus grand risque et que cela à la longue mène à des conséquences dramatiques, comme ce fût le cas pour lui.

Quand elle lui déposa le bracelet de cuir dans la main, il décortiqua celui-ci visuellement, analysant chaque symbole et signification. Il remarqua certains symboles qu'il avait vus inscrite au-dessus de la porte des différentes ailes, surement celui rattacher à chaque école de magie. Il ne connaissait pas les dit symbole, sauf un, le sien, l'enchantement. De son pouce, il effleura le symbole de son aile de son pouce. Son regard fut par la suite attiré par le médaillon de métal représentant le coeur de l'établissement, celui qui se trouvait au centre de tous, à la racine de ce lieu, le noyau. Il y avait cette énergie propre à ce titan de sève qui entourait ce petit médaillon fait de bois ou était gravé le symbole de celui-ci. Surement que cet objet avez était créer à partir d'un morceau de l'arbre lui-même. Il serra faiblement le bracelet dans sa main et inclina un peu la tête devant dame Nini.


- Merci beaucoup pour votre sollicitude gente dame. Je... vous ai entendu plus tôt parler d'un Yoan, et votre regard à ce moment reflétait une profonde mélancolie, la même que je vois en vos yeux en ce moment. Cet objet semble avoir une grande importance et une grande signification pour vous, sinon vous l'auriez offert à d'autre, je ne suis pas vraiment sur s’il est bien pour moi de l'accepter. Je sais à quel point certains souvenirs sont importants à garder vivant pour ne jamais les oublier.

Il fit une petite pause où son regard resta plongé dans celui de l'ainée avec une douceur et un respect très rare chez les jeunes de son âge vis-à-vis l'ancienne génération. Son regard ne témoignait aucune pitié, qui aurait pu lui faire penser qu'il la croyait faible ou désuète, mais au contraire son regard passé outre les années toisant non pas son apparence, mais son expérience sa connaissance, avec le respect qu'elle méritait.

- Il est de ma nature de m'inquiéter pour les autres, l'on m'a toujours appris à m'assurer du bien-être d'autrui en priorité. De plus, ne croyez pas que je ne m'aime pas, je me reproche seulement ces erreurs que j'ai commises et qui ont pris la vie que je me devais de protéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakanda
Admin


Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mer 4 Fév - 20:04

- Vous savez, lorsque l'on vieille, on remarque une chose. Nous devenons des écureuils. En effet, nous faisons une réserve de souvenirs, qui nous sont un peu inutile. Je crois que dans mon cas, je le fais pour me désennuyer. J'ai une excellente mémoire, que je ne vois personne en douter. Les objets que je possède on un attachement certain il est vrai, mais parfois, ils s'avèrent à être plus utiles pour un autre que sur une étagère a ramasser de la poussière.

Elle sourie avec douceur et chaleur avant de prendre une tasse de thé, blanche très simple, mais vieille, sans doute presque autant qu'elle. Elle était craqueler par le temps, un peu comme les rides d'une personne. Elle en prie une gorgée ce qui fit disparaître un peu la douleur dans son regard.

- Oui, cet objet était à un autre autrefois, a ce Yoan que je vous au parler plus tôt. Il était autrefois élève ici. En même temps que moi à vrai dire. Nous avons été ami, collège, amant, marié et parent. Puis, il est partie. C'est l'homme qui avait la marque sur les fesses. Il l'a gardé longtemps, l'a combattue très longtemps, mais un jour, il n'y est plus arriver. Il est partie...et ma fille a décider de le suivre, trouvant l'académie trop étouffante. J'ai donc perdu mes deux amours le même jour.

Sa main trembla un peu, elle se remémorait un moment qui lui était encore douloureux. Elle avait très peu de nouvelle d'eux. Car sa fille jamais ne lui avait reparler, malgré toutes les lettres. Yoan lui, par moment en donnait. Il s'était remarier, avait eu un autre enfant, et avait ouvert une académie ''secrète'' ou la magie était bien plus libre, ou les gens pouvaient laisser allez leur coté sombre.

- Il est maintenant le propriétaire de l'académie qui...disons le, est inverse à la notre. Vous seriez...avec cette marque, prédisposer a entrer à cette académie...mais est-ce vraiment ce que vous voulez? Vivre dans cette colère et cette noirceur? Être esclave de votre colère? C'est à vous d'en juger...pas à moi...Si vous désirez suivre cette voix...je crois que cela fera votre malheur.

Elle déposa sa tasse de thé, elle ne voulait pas la casser. Elle alla croiser ces mains sur ses jambes pour en faire cesser le tremblement. Elle était vieille, elle était en ce moment très vulnérable, c'était sa vie, c'était son malheur, mais elle y faisait face, jour après jour et continuait d'aider les autres. Elle n'avait plus sa famille, mais elle avait des amis, l'académie et les élèves.

- Je le vois qu'il est de votre nature de vous occuper et de vous inquiétez des autres. Mais il faut savoir aider ceux qui veulent être aider et non ceux que l'on voudrait aider. Vous savez, même si je voudrais aider Yoan ou encore ma fille, croyez vous que je pourrais y faire quelque chose? Non. Même lorsque je me suis rendu auprès d'eux, j'ai été rejeter par les deux car je n'ai pas voulu suivre leur mode de vie. J'ai donc dû faire le terrible choix, de les laisser vivre leur vie, car ils avaient fait le choix de suivre cette vie.

Une larme roula sur la joue friper de la vieille femme qui alla l'essuyer avec un mouchoir en tissus qu'elle sortie de sa manche.

-Enfin...ce bracelet est pour vous, il vous aidera tant que vous le voudrez...ensuite, vous en ferez ce que vous voudrez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie.forum-canada.com
DeSarim



Messages : 42
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Mer 4 Fév - 23:53

Les premiers mot de la vieille femme le firent sourire. Ce trait de garder tant de souvenir es en rien dut à la vieillesse, au contraire, à son avis tous son des écureuil, gardant précieusement certains élément marquant de leur histoire toujours près d'eux. Lui même, malgré son départ précipité avait put garder certains objet important de son enfance, dont les deux alliance de ces parents conféré par sa mère avant leur arrestation, comme si elle avait deviné que l'escorte de l'académie arriverait juste à temps pour le sauver d'une mort certaines. Il avait constament ces deux alliance sceller dans une pochette en fourrure d'ours blanc sans ouverture, qu'il portait fièrement à son cou. Mais comme son père lui rapellait souvent, ses plus grand trésors se trouvait sur son corps, les cicatrices provenant de chaque fois qu'il avait prit la défense d'autrui et qu'il avait protéger une vie. La vieille femme lui rappella cela même si elle disait plutôt le contraire, sa vie n'était pas sienne, cesser de vivre comme un protecteur serait de cracher sur tout ceux qu'il avait protéger par le passé. Nini put remarquer une petite lueur bleuté dans la mains fermer du jeune homme. Elle put reconnaître cette réaction, le noyau répondait à cet lumière en lui et sans le voir elle savait que sa marque avait dut se résorber un peu. Le jeune homme sembla le comprendre lui même et sourit délicatement à la dame.

Il l'écouta parler de son mari et de sa fille avec un grand intérêt, mais elle ne vut aucune mélancolie dans son regard ni empathie pour elle, il ne semblait pas de ce genre. Cependant, elle pouvait remarquer qu'en aucun cas cela ne l'intéressait pas, il n'avait juste pas cette faculté de vivre facilement ses émotions. Voyant les tremblement de la vieille femme il s'assoya très lentement dans le lit et avec une grande douleur, puis alla simplement prendre la mains de l'ainée pour la sérée doucement. La mains du jeune homme avait cette chaleur réconfortante et rassurante. Sans l'interrompre, il la laissa parler de cette académie de l'ombre qui sembla piquer son intérêt. Il voyait dans son regard malgré ce qu'elle disait de vouloir rester neutre, cette inquiétude vis à vis lui qu'il puisse pencher vers les ténébres, ce qui ne fit que resserrer l'étreinte de ces doigt sur la mains de la vieille dame pour la rassurer.


- Je ne suivrai pas cette voie, certe, le mal est une chose simple à faire, il est plus libre, plus axé sur ses désirs et ses envies, mais je n'ai jamais était intéresser par la facilité. J'ai vécu dans des conditions qui pour beaucoup d'ici semblerait invivable, mais j'ai connu l'amour des gens et ce plaisir de vivre en aidant son prochain et non simplement en se faisant plaisir soi même. Cependant, je ne suis pas d'accord avec vos propos sur ce point, il ne faut pas seulement aider ceux qu'il le veulent, car beaucoup qu'il ne le veulent pas se trouve à le refuser par peur, ou en raison d'événement de leur passé. Il ne faut pas leur forcer notre aide, mais il faut leur prouver que malgré tout, cet aide restera à porter de la mains quand il la désireront. Si je croise un jour votre fille sachez que malgré ces choix, jamais je ne lui tournerai le dos et lui proposerait mon aide, comme vous m'avez proposer la votre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wakanda
Admin


Messages : 59
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Jeu 5 Fév - 9:24

Annissa écouta attentivement le jeune homme. Son sourire revenait de plus en plus. Les mains chaudes de Joshua l'a rassurait et lui apportait le réconfort qu'elle avait besoin. Son cœur de vieille dame était meurtrie.

- Je me doute que vous voudrez aidez et j'en suis sur fière. Cela me rassure à la fois. Mais attention à ne pas vous faire attirer vers le fond non plus. Car dès lors, vous ne pourrez plus aider...

Elle se dégagea des mains de Joshua et alla chercher d'autre oreiller pour qu'il puisse demeurer assis sans trop forcer. Elle les plaça dans son dos et lui sourie

-Si vous voulez autre chose que simplement des biscuits ne vous gênez pas pour me le dire. Je ne mange pas beaucoup dans mon cas, alors parfois j'oublie que de grand jeune homme, fort et en santé comme vous, sa consomme beaucoup...

Elle le regarda dans les yeux, chaque fois qu'elle s'occupait d'un élève, elle le faisait comme si c'était son propre enfant ou encore son petit enfant. Certains était rester proche d'elle suite à une période d'aide apporter par elle, d'autre était partie et avait ''oublier'' ce moment de leur vie.

Malgré le fait que sa famille n'était plus, elle avait réussis à en trouver une autre. Elle s'ennuyait de Yoan, elle s'ennuyait de sa fille aussi, mais que pouvait elle y faire. Depuis longtemps maintenant ces messages restaient sans réponse. Que se soit de lui ou d'elle. Elle ne recevait des nouvelles de lui que lorsque qu'il venait prendre un élève. Mais ce sujet a l'académie, était des plus tabou.


-De plus je présume que vous ne voudrez pas rester très longtemps encore dans une chambre remplie de poussière. Je suis persuader que vous avez déjà fait des rencontres et que ces personnes se demanderont ou vous vous trouvez...Ne négliger jamais l'amitié, car celle-ci saura vous apportez un salut que vous ne vous doutez même pas encore.

Elle alla chercher des graines dans le fonds de ces poches et les tendis a sa petite gerboise. Elle commençait a s'épuiser, mais ce n'était pas la présence de Joshua qui faisait cela, que sa vieillesse.

-La vie est courte...il faut tenter de la vivre avec le moins de regret possible, c'est un des meilleurs conseils que je peu vous donner...sinon, il faut apprendre à ce pardonner et à faire la part des choses, et ce, même si cela est très compliquer. Je sais que parfois cela pourrait prendre des années, ou même après plusieurs années, vous n'y parviendrez pas encore, mais gardez espoir qu'un jour cela arrivera...

Elle songea au fait que elle, elle en se pardonnait toujours pas l'éclatement de sa famille. Elle savait donc que oui sa serait un chemin lourd et complexe pour Joshua de se pardonner ce qui était arriver, il devait croire que la vie l'avait épargner à tord. Il devrait ré-apprendre à vivre en se disant qu'il était bien qu'il soit en vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://academie.forum-canada.com
DeSarim



Messages : 42
Date d'inscription : 15/01/2015

MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   Jeu 5 Fév - 15:20

Il écouta les paroles de la vieille femme avec attention. Elle avait raison, il fallait en premier qu'il travaille sur ses ténébres avant de travailler sur l'ombre planant au dessus des autres, sans quoi, il serait celui qui aurait besoins d'être rescaper. La vie était si courte et lui en avait gacher tant, qu'il avait ce désir de brûler les étapes sans prévoir les conséquence qui surviendrait par la suite. En signe d'acquiessement au sage parole de l'ainée il inclina la tête avant de se tourner dans le lit pour s'asseoir sur le bord de celui-ci. La douleur persisté toujours mais elle devenait plus supportable, d'ici peu il réussirait à se déplacer sans trop de difficulté.

- Je ne veux pas vous imposé plus dame Nini, vous avez déjà fait énormément pour moi, et je ne pourrais accepter que vous vous épuisiez d'avantage même si cela est avec les meilleurs intention.

Il remarqua la souffrance revenir dans le regard de sa salvatrice et posa la mains sur son épaules. Il savait ce qu'il avait à faire pour protéger cette âme charitable, il n'avait qu'une seul chose à faire, mais c'est sur, cela serait risquer. Il ne pouvait attendre que sa marque soit complétement disparu, s'il attendait si longtemps il avait peu de chance de pouvoir prendre contact avec la fille de sa bienfaitrice. Il était bien plus simple à son avis, de passer outre un amour perdu qu'un enfant qui vous ignore. Il prendrait son temp, ne forcerait pas les choses, mais tenterait de peu à peu prendre contact avec l'école de l'ombre pour pouvoir trouver la fille de la vieille dame. Peut-être qu'à la longue il réussirait à la convaincre d'au moins venir saluer sa mère. Il était optimiste, car malgré le traitement froid de son père après son première affront, lui même n'avait pas put cesser d'aimer cet homme qui lui avait donné la vie et il croyait bien que la jeune femme devait penser pareillement.

- Votre chambre est un hameau de tendresse et de douceur, jamais personnes ne ce sentirait mal de rester dans un tel lieu longuement. De plus, oui je crois bien qu'au moins une personne s'inquiétera de ma disparition, surtout qu'elle semble très sensible à la magie, elle a surement donc remarquer que quelque chose n'allait pas lorsque le noyau m'a marquer. N'ayez crainte je ne m'isolerai pas, car la solitude est ce qui fait croire l'ombre en nous à une vitesse fulgurante. Cependant, cela ne veut pas dire que pour autant je ne viendrai pas rendre visite à cette gente dame m'ayant offert de si fabuleuse sucrerie.

Son regard était beaucoup plus vivant qu'à leur première rencontre et elle put sentir cette force en ce jeune homme, malgré ce moment de faiblesse, elle ressentait cette bonté et malgré qu'il vacillait entre ombre et lumière elle se doutait qu'il ferait le bon choix. Lentement, il se releva et alla prendre en douceur la mains de la vieille femme pour baiser sa mains. Puis, lui souris doucement avant de quitter la pièce pour retourner au près du noyau là ou il savait qu'il verrait de nouveau Wakanda.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre d'Annissa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre d'Annissa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Académie de magie :: Autre lieu de l'école :: Ailes des responsable-
Sauter vers: